Législatives 2022 deuxième tour. Appel à mes amis d’extrême-droite.

Mosaïque des années 1920 dans la Grande Mosquée de Paris.

Chers amis racistes, vous me connaissez. Vous savez combien j’aime la France, tout autant que vous. C’est depuis cet amour de la nation que je vous encourage à voter pour les candidats de l’union de la gauche, dite NUPES, dimanche prochain, même si vous ne vous sentez pas de gauche vous-mêmes. Moi non plus je ne suis pas de gauche mais il y a des moments dans la vie où on choisit d’élire nos adversaires. D’ailleurs, chers amis fachos, écoutez comment le parti au pouvoir qualifie l’union de la gauche NUPES : « conspirationniste », « antisémite », « nauséabond ». Exactement les mots employés pour vous désigner. Cela devrait vous rapprocher de cette gauche.

Mes amis nationalistes, vous pouvez voter comme moi car vous savez combien j’ai toujours oeuvré pour la protection et la diffusion de la culture française. Laissez-moi vous donner quelques exemples de mon engagement patriotique : de nombreuses personnes nous conseillent de publier en anglais car c’est la langue de la recherche internationale. Moi, je passe pour un étroit nationaliste car je tiens à publier fréquemment en français dans des revues françaises. Combien de fois ne m’a-t-on pas accusé d’être un franchouillard passé de mode, chauvin et rétif ? C’est que je refuse d’abdiquer. Je continue de croire que chaque langue devrait se développer dans la recherche aussi, pas seulement dans la sphère familiale. Comme vous, chers amis identitaires, je suis contre le grand remplacement qui voit la langue anglaise s’imposer, alors même que j’aime la langue anglaise et la pratique tous les jours.

Je vous écris pour vous demander de voter pour l’Union populaire dite NUPES dimanche prochain, au cas où vous auriez le choix entre la gauche et la droite. Si votre candidat de prédilection s’est fait éliminer au premier tour, le meilleur remplaçant serait un député du programme de gauche car il défendrait davantage l’éducation nationale et la culture française.

Pourtant ce vote n’est pas dans mon intérêt. D’un strict point de vue égoïste, je suis beaucoup plus proche d’un banquier comme Emmanuel Macron que de ces « anarchistes d’extrême-gauche » que décrit judicieusement la ministre Amélie de Montchalin pour désigner les candidats NUPES. Comme Macron, je suis libéral ; comme lui je suis international et profite à fond de la mondialisation ; comme lui je suis en faveur de l’esclavage la réduction du coût du travail et je trouve détestable mais avantageuse l’idée de faire travailler gratuitement les pauvres, les sans-dents, les allocataires du RSA. Comme Macron, je suis un beau garçon qui cherche à dissimuler sa calvitie. Comme lui, j’ai été amoureux de ma prof de théâtre. Non, ça c’est une connerie, je n’ai jamais eu de prof de théâtre.

Bref, je suis un peu comme Macron, toute chose égale par ailleurs. À titre personnel, donc, je suis plutôt pour l’application du programme de la droite, car cela me permettrait d’obtenir des ouvriers presque gratuitement pour la rénovation de mon appartement. La retraite à 65 ans ne me poserait aucun problème puisque j’ai travaillé beaucoup d’années à l’étranger et ne serai jamais capable de faire valoir assez de cotisations pour bénéficier d’une quelconque retraite. Du coup, plus l’âge de la retraite augmente, plus les autres vont souffrir, mais pas moi qui dois me débrouiller. Or si le malheur des uns fait le bonheur des autres, alors la souffrance des travailleurs français devrait en toute logique participer au bonheur des sages précaires qui n’ont presque aucun droit aux avantages du système social français.

En dépit de tout cela, je vous le dis, chers amis qui avez voté pour Le Pen ou Zemmour : je voterai NUPES car c’est le vote le plus proche de l’intérêt du pays. Malheureusement pour moi, qui sacrifie mon intérêt personnel, c’est le bulletin NUPES qu’il vous faut glisser dans l’urne dimanche 19 juin 2022.

6 commentaires sur “Législatives 2022 deuxième tour. Appel à mes amis d’extrême-droite.

  1. Sur l’importance de penser à servir l’intérêt général :

    La sagesse du jardinier

    La sagesse du jardinier

    Le prince qui venait de son humble planète,
    Qu’il fut désemparé en voyant, par milliers,
    Des roses lui parler sur un ton familier !
    « J’ai déjà bien du mal avec une fleurette,

    Face à ce nombre-là je cours à la défaite ! »
    Mais il fut détrompé par un vieux jardinier
    Qui sagement taillait les buissons printaniers :
    « Une rose isolée a su te tenir tête,

    Car elle est tout pour toi, définitivement.
    Chaque rose est pour moi un petit élément
    Qui dans le vaste Tout, n’est rien d’indispensable.

    L’individu qui sent l’intérêt général
    En subit la contrainte et l’ascendant moral,
    Comme au souffle du vent se livre un grain de sable ».

    Aimé par 1 personne

  2. « …la souffrance des travailleurs français devrait en toute logique participer au bonheur des sages précaires … »

    C’est la deuxième fois que je remarque dans un billet la mise au pluriel de ce Sage que je croyais unique dans son équilibre précaire et sa singularité. Nous dirigeons-nous vers une Internationale Précaire?

    J’aime

  3. Bonjour Guillaume,
    J’espère que vos deux projets de mai ont abouti, à savoir les travaux de votre appartement et la recherche (rédaction d’article). Concernant ce dernier, j’ai déniché une petite contraction entre le billet ci-dessus et celui du 02 juin dernier. Dans le premier, vous dites, je cite : « Moi, je passe pour un étroit nationaliste car je tiens à publier fréquemment en français dans des revues françaises. … », tandis que dans le second, vous notez : « L’article lui aussi touche à sa fin. Ce matin, je vais pouvoir l’envoyer à Belfast pour que Ros … ». Il est rédigé en anglais pour l’envoyer à Irlande du Nord,j’imagine:-). MOI je vous encourage à adresser vos articles aux revues angloxones tout simplement parce qu’il y a valorisation de la recherche là-bas par rapport aux francophones.
    Je passe à autre chose, c’est concernant votre qualificatif d’ANARCHISTE. À travers ce blog que je lis depuis des années déjà, je dirais que vous êtes surtout de gauche. Anarchiste, on comprend les arguments que vous avancez, seulement ils sont incomplets au regard du courant idéologique anarchiste pour penser être anarchiste. Toujours à ce sujet, vous êtes affirmez quelque part – si ma mémoire est bonne – être pour les inégalités entre personne, or un anarchiste est plutôt égalitariste et ne reconnait aucun pouvoir de quelque nature que ce soit, ni classe sociale hiérarchisante.

    J’aime

    1. Oui les travaux de mai ont bien avancé mais ils se sont transformés en travaux de juin. J’en rendrai compte dans des billets prochains.
      Mes articles, je les destine aux revues françaises, francophones et anglophones, sans avoir l’impression que des aires culturelles valorisent davantage la recherche.
      Enfin je suis d’accord avec ceux qui me voient comme un homme de gauche. C’est juste que j’aime me situer en position liminaire, un peu dedans un peu dehors. Et je refuse de devoir me justifier comme « personne de gauche » si certains entendent du libéralisme dans mes propos.
      Anarchiste, je maintiens. Fondamentalement je pense que les homme sont faits pour vivre sans hiérarchie, et avec des chefs qu’ils choisissent et révoquent à volonté.

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s