Je ne boycotterai pas le mondial au Qatar

On nous dit qu’il fait trop chaud au Qatar pour jouer au football, et que les stades seront donc climatisés, ce qui est un crime contre l’environnement. Je suis allé au Qatar en octobre 2015, et à nouveau en mars 2018, il n’y fait pas trop chaud et la climatisation ne sera pas nécessaire fin novembre début décembre.

D’ailleurs, la sagesse précaire est satisfaite de la saison choisie pour l’organisation de la coupe du monde. Fin novembre, c’est le moment le plus dépressif de l’année, il fait toujours nuit, les gens sont tristes, ils ont froid, on est loin des fêtes de fin d’année. Un grand événement sportif est le bienvenu pour remonter le moral des troupes. En juin et juillet, au contraire, il fait trop chaud et les gens passent leur bac, leurs examens, veulent regarder d’autres événements sportifs, l’attention est trop sollicitée.

Mais ce n’est pas pour ça que des gens boycottent le mondial cette année.

Depuis quelques mois, de nombreux articles et émissions dénoncent le Qatar pour son mauvais traitement des ouvriers qui construisent les stades de football. Or, cela fait douze ans que le Qatar a été nommé pour organiser la coupe du monde du football. On nous dit que les ouvriers sont maltraités. Je le crois, mais pas plus que dans tous les pays chauds, et dans tous les pays froids. Les immigrés sont mal traités, malheureusement, dans de nombreux coins de cette planète.

Le Qatar est accusé de mettre en esclavage des ouvriers. Je n’y crois pas. Les ouvriers sont venus de leur propre chef dans les pays du Golfe, personne ne les a forcés. Ils y ont été poussés par la pauvreté comme les autres immigrés. Ils repartiront chez eux au bout de quelques années, comme tous les autres ouvriers des pays du Golfe, exception faite de ceux qui sont morts.

Que va-t-on faire de tous ces stades ? N’est-ce pas un gâchis épouvantable ? Oui, comme tous les jeux olympiques, les expos universelles, et toutes ces conneries. Bienvenu dans le monde du capitalisme, vous venez de découvrir que ce monde est dirigé par des dispositifs de gaspillage indécent, et de dépense somptuaire dégoûtante.

Le journal Médiapart nous informe de toutes les corruptions qui ont présidé à l’élection du Qatar pour l’organisation du Mondial. J’écoute attentivement, et j’en conclus qu’en effet ils ont graissé la patte de bien des gens à coups de millions d’euros. Ces millions viennent de leur gaz et du pétrole qu’ils vendent. Ils ne les ont pas volés aux Qatariens qui, eux, vivent dans l’opulence. Personnellement, je préfèrerais qu’ils investissent ces millions dans la création d’un monde plus juste et plus intelligent, mais comment reprocher à des pays du Proche-Orient de ne pas faire ce que nous n’avons pas fait ?

La sagesse précaire ne donnera donc pas l’instruction de boycotter la coupe du monde de football 2022.

8 commentaires sur “Je ne boycotterai pas le mondial au Qatar

    1. Bonjour je suis français j’habite à Nouméa en nouvelle Calédonie je suis enchanté de vous contacter je cherche à avoir les coordonnées de M.& Mme Poussin j ai suivi leur aventure à Madagascar avant je n’avais jamais entendu parler d eux avec tout le respect que je leur dois j espère pouvoir à mon tour pouvoir visiter ce beau pays dans 1 an et demi maximum je suis à la recherche de toutes les informations qui pourraient m aider je suis français j’habite à Nouméa en nouvelle Calédonie je vous remercie pour votre réponse à bientôt de vos nouvelles

      J’aime

    1. Merci pour ces références. Les articles sont bien écrits mais je ne crois pas qu’on y apprenne grand chose de nouveau. Mais je ne chercherai pas à polémiquer avec les journalistes du Guardian, je suis d’accord avec tout ce qu’ils disent. Et je ne boycotterai pas le mondial, pas plus que le journaliste Barney Roney apparemment.
      Le seul truc vraiment embêtant à mes yeux, ce sont les conditions de travail et de vie des travailleurs immigrés. Le sort des Népalais doit être documenté. Le chiffre de 6500 morts est une bêtise impossible à prouver puisqu’il ne s’agit pas de gens morts sur place, on y ajoute les gens morts quelques semaines, quelques mois après leur départ du Qatar. On se dit avec quelque raison que les conditions de travail au Qatar ne sont pas étrangères au fait qu’un jeune homme de trente ans meure d’un arrêt cardiaque. Mais cela n’est pas lié intrinsèquement à la coupe du monde. Quand on voit les ouvriers, tous les ouvriers, qui travaillent sur les routes et les chantiers de construction, dans tous les pays chauds, on se dit que leur espérance de vie est assez courte.
      Dans ma rose vie de petit bourgeois privilégié, il m’est arrivé de me dire, quand je bossais à certaines tâches trop éprouvantes pour mes organes, que dix ans de ce régime quotidien me feraient mourir plutôt que de m’aguerrir.
      Donc ce n’est pas boycotter le Qatar qu’il faut faire, mais ouvrir les yeux sur les ouvriers clandestins qui crèvent à côté de nous. Nos économies européennes reposent sur des armées de travailleurs illégaux, sous-payés, mal logés, corvéables à merci, et qui meurent jeunes hors de toutes statistiques. Beaucoup d’entre eux deviennent délinquants et meurent de mort violente. Je n’ai pas le coeur d’accuser le Qatar.

      J’aime

  1. Bonsoir Guillaume, non, moi non plus je ne le boycotterai pas (!), mais même si j’ai été quasiment élevé au lait froid du relativisme culturel, j’avais encore rarement vu autant de tartuffes s’en prévaloir pour fermer un oeil sur tant de saloperies, tout en clignant l’autre en se laissant graisser la patte et remplir les fouilles.

    J’aime

    1. Nous serons deux à ne pas boycotter, mais je ne suis pas sûr que ma tolérance repose sur la relativisme culturel. Je me dis au contraire qu’il faut affermir nos valeurs de type « défense des droits de l’homme », mais justement en leur nom, je ne peux pas boycotter un pays qui maltraite ses travailleurs d’une manière moins hypocrite que mon propre pays. Et qui corromp nos dirigeants avec du gaz et du pétrole que nous achetons et gaspillons.

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s