A Belfast, on brûle de nouveaux drapeaux

Cette année, les protestants loyalistes ne se sont pas limités à brûler des drapeaux irlandais. Ils se sont ouverts à la haine anti-catholique internationale.

Photo BBC

On se souvient d’un billet écrit il y a trois ans, dans lequel des amis et moi-même étions déjà choqués de ce que nous percevions comme des actes de guerre contre l’Irlande. Tous les ans, juste avant le 12 juillet, les loyalistes érigent des bûchers et y brûlent des symboles de l’Irlande, drapeaux, logos politiques, portraits de leaders républicains et nationalistes.

Cette année, en 2012, les militants loyalistes les plus radicaux ont ajouté au symbole de la république honnie un drapeau étranger : celui de la Pologne. Le site de la BBC révèle cet acte de racisme pas aussi isolé que l’on pourrait imaginer.

Les Polonais sont aujourd’hui la première minorité sur l’île d’Irlande, ils sont même plus nombreux que les ressortissants d’Angleterre ou d’Ecosse. En règle générale, cette immigration se passe bien, les Polonais étant appréciés pour leur sérieux au travail et leur apparence d’Européens impeccablement nordiques.

Malgré tout, dans les étages les plus bas de la société, la tension augmente. On a vu des actes de violence contre des Polonais, des agressions, des familles délogées de leur maison, une bombe posée dans une maison, des graffitis invitant explicitement les Slaves à rentrer chez eux, etc.

La présence de drapeaux polonais à côté de drapeaux irlandais, au sommet des bûchers protestants à Belfast, fait monter d’un cran cette tension communautaire. Cela souligne l’identité religieuse des Polonais : ils sont catholiques romains.

Cette dimension n’apparaît pas forcément dans la presse britannique, mais je la trouve difficile à cacher. Si les Polonais sont visés plus qu’une autre minorité, c’est aussi, à mon avis, parce que leur seule présence renforce la proportion de papistes dans la population nord-irlandaise.

 

Un commentaire sur “A Belfast, on brûle de nouveaux drapeaux

  1. Histoire de Monsieur Prawo Jazdy qui accumule les prunes :

    DUBLIN (AFP) — Le mystère de l’identité du pire conducteur d’Irlande, un immigré polonais enregistré dans le fichier central de la police sous le faux nom de Prawo Jazdy pour plus de 50 infractions au code de la route, a été résolu, a rapporté vendredi la presse locale.

    Attirés pendant la décennie écoulée par la prospérité du « Tigre celtique », quelque 200.000 Polonais ont immigré en Irlande. Le nom de Prawo Jazdy est alors apparu dans les dossiers de la police pour un ensemble de contraventions reçues dans tout le pays pour des infractions au code de la route.

    Pour mieux se soustraire aux autorités, l’indiscipliné conducteur polonais avait l’habileté de donner une adresse différente à chaque fois qu’il était arrêté.

    Le mystère eût pu longtemps perdurer si un membre de la police irlandaise n’avait réalisé que le nom que ses collègues notaient comme étant celui de l’auteur des infractions, Prawo Jazdy, était en fait… la traduction en polonais de « permis de conduire ».

    « Prawo Jazdy veut dire en fait en polonais +permis de conduire+ et n’est pas le prénom ni le nom sur le permis », souligne ce policier dans un mémo interne que s’est procuré l’Irish Times.

    « Après avoir remarqué cela, j’ai décidé de vérifier sur PULSE (la base de données de la police) combien de personnes avaient fait cette erreur », poursuit-il.

    Vérification faite, il s’est avéré qu’une cinquantaine de personnes différentes étaient référencées sous le nom Prawo Jazdy.

    * * *

    http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5ijW-Uod5LXoeeZm5k9fMd38ppH6w

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s