Le sage précaire quinquagénaire

Ce blog a été fondé alors que j’étais un trentenaire post-adolescent.

Aujourd’hui je fête mes cinquante ans. Cela n’est pas une occasion de réjouissance.

Ma chère épouse va tâcher de me rendre le sourire avec des attentions délicates.

En attendant, je vais prendre un chemin de randonnée et grimper la montagne jusqu’au col de l’Homme mort.

Si j’ai le temps, j’irai voir le pic de Saint-Guiral, ou piquer une tête au lac des Pises.

6 commentaires sur “Le sage précaire quinquagénaire

Répondre à michel jeannès Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s