Laissons les footeux chambrer les footeux, et les Argentins les Français

Le gardien de but argentin s’est amusé pendant plusieurs jours à chambrer Kylian Mbappé. On se souvient de ses petites bêtises : une minute de silence pour Mbappé dans le vestiaire, des gestes obscènes, des poupées à l’effigie de l’attaquant français. Chez des supporters argentins, beaucoup de joie s’exprime dans la dégradation de l’appartenance ethnique des joueurs français. Des photos du buteur français brûlées, moquées, huées.

Tout cela est très bienvenu. Je ne sais pas pourquoi des journalistes et des influenceurs sont choqués par ces outrages.

Pour le sage précaire, au contraire, ces marques de joie lourdingues sont une preuve éclatante que les Argentins avaient une peur bleue de l’équipe de France. Tellement peur qu’ils ont ressenti le besoin de relâcher la pression qui avait étreint leur coeur pendant la finale de la coupe du monde.

Nous devons voir ces moqueries comme un hommage rendu à la dangerosité de Mbappé et de l’équipe de France. Quand on ne se moquera plus d’eux, c’est que nous serons devenus inoffensifs. Moi qui ai grandi dans une France qui ne gagnait rien au football, je vous le dis : profitez des quolibets de ceux qui nous détestent, bientôt, les gens nous traiteront avec amitié et tendresse, et ce sera le signe du déclin.

Un commentaire sur “Laissons les footeux chambrer les footeux, et les Argentins les Français

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s