Source d’Aiguebonne, jardin de la sagesse précaire

Le sage précaire n’a jamais autant mérité son nom. Il n’a jamais été aussi précaire, et il n’a jamais subi la pauvreté avec autant de sagesse. Le SP n’a pas payé de loyer depuis des années, il vit sous le seuil de pauvreté. Il travaille pourtant beaucoup, mais soit bénévolement, soit pour des employeurs qui le rémunèrent de manière toute symbolique. Il vit ce que vivent des millions de Français : travailleur pauvre, il ne pourrait s’en sortir sans la solidarité familiale, la solidarité amicale et la solidarité nationale.

A strictement parler, le sage précaire est un SDF, et il ne doit de dormir dans un lit qu’à la générosité de ses proches. Qu’en sera-t-il quand il sera vieux et fatigué ? Il faudra peut-être qu’il aille sous les ponts.

Pour éviter cela, la sagesse précaire est sur le point d’acheter un terrain dans la montagne. Un nouveau Jardin suspendu, une retraite de jouissance.

On se souvient que mon frère, dans les Cévennes, avait réussi à construire un bel espace dans un repli de la montagne. Pour faire pousser ses arbres et fleurir son potager, il captait de l’eau d’une source qui ne lui appartenait pas. Une source délaissée, sur une parcelle perdue dans la forêt, loin de la route et des villages.

Une pauvre source connue seulement des sangliers, qui viennent se rouler dans la souille.

C’est cette source que je suis sur le point d’acheter. La source et le terrain qui va avec. Une véritable friche inculte, mais propice au bonheur. Qu’on se le représente : de l’eau, du soleil, une belle exposition sud, sud-ouest. Une vue directe sur le mont Aigoual.

En contrebas, les cendres de mon pères, et les travaux de mon frère aîné. Encore plus bas, des figuiers, des pruniers, des pommiers abandonnés. Et au fond de la vallées, les plus belles rivières qui soient. La vie du sage précaire sera, comme il convient, prise en sandwich entre l’eau et le soleil.

On appellera ce nouveau lieu « La Source d’Aiguebonne », et vous y serez les bienvenus pour vous reposer et pratiquer la sagesse précaire.

4 commentaires sur “Source d’Aiguebonne, jardin de la sagesse précaire

  1. Bonjour Guillaume.

    Je fréquente les Cévennes depuis de nombreuse années, plutôt les vallées orientales mais parfois aussi le Causse Noir.
    Je me ferai un plaisir de venir vous visiter lorsque votre sagesse précaire aura poussé une racine dans ce sol.
    Je viens souvent en automne, mais il n’est pas impossible que nous puissions y voir tomber la neige.

    J'aime

  2. Sage auprès d’une source
    ———————————

    L’ermite s’habitue à sa vie solitaire.
    Son visage et ses mains se sont mis à brunir,
    Sa démarche devient aussi vive et légère
    Que celle des grands cerfs qu’il voit vivre et mourir.

    Dans le ciel étoilé, pour lui, plus de mystère ;
    Dans son coeur, peu de crainte et peu de souvenirs.
    Il écoute le vent des confins de la Terre
    Qui l’accompagne au temps de veiller et dormir.

    Il aime l’eau, la claire ou la trouble et profonde ;
    Il vibre dans l’écho de la rumeur du monde
    Comme vibre en un temple une âme d’homme pieux.

    Il lit de Lao-Tseu les phrases sibyllines
    Que répète après lui le pluvian des collines ;
    Il fait sa religion de ce livre sans dieux.

    J'aime

  3. Bonjour grand sage précaire!
    Je m’appelle Claire et je vis à Aiguebonne, au cœur du Parc des Cévennes depuis de longues années. Pour pérenniser la vie du lieu, nous sommes en train de créer une association dont nous sommes en train de chercher le nom. Comme le hameau est alimenté par une source qui descend de la montagne, nous cherchons des mots dans une langue ancienne qui sonnerait doux à l’oreille pour parler de la source d’Aiguebonne… Et tu comprends pourquoi mon message… Nous sommes apparemment voisins!
    Peut-être à bientôt!
    Bien cordialement,
    Claire

    J'aime

Répondre à Nénette Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s