Que faire en temps de guerre ?

Des milliards et des milliards sont engloutis dans la guerre absurde que la Russie mène en Ukraine. Pendant ce temps, d’autres guerres sont toujours en cours, ailleurs, dans l’indifférence étrange de nos consciences troublées. Le Yémen est toujours le théâtre d’un conflit indirect entre l’Arabie saoudite et l’Iran. Le Myanmar est pris dans une guerre civile sanglante.

C’est Antonin Potoski qui m’a informé de ce conflit au Myanmar. Je n’étais au courant de rien. Nous marchions dans une montagne des Cévennes et il me disait qu’il ne pouvait pas retourner dans ce pays qu’il affectionne, non plus qu’au Bangladesh voisin, à cause des violences d’une armée déchaînée contre la population dans son ensemble. Si j’en crois Potoski, il n’y a plus de problème majeur avec les musulmans Rohingya car ces derniers sont tous réfugiés de l’autre côté de la frontière, mais c’est dans le pays tout entier que la violence accable toutes les strates d’une population qui se révolte contre l’armée au pouvoir.

Le sage précaire ne dit rien sur la guerre en cours entre la Russie et l’Ukraine. Il n’en dit rien car il s’ait combien les temps de guerre sont des temps de propagande, de batailles d’images et de manipulations des masses. Le sage précaire est incapable de se faire une idée de ce qui se passe.

La guerre à laquelle le sage précaire se prépare est la guerre des guerres, celle qui verra se confronter la Chine et les États-Unis. J’en parlais déjà en 2008, quand je vivais ma dernière année en Chine. Il me paraissait évident il y a quinze ans que le Chine serait le prochain centre de gravité des prochaines déflagrations.

Lire sur le même sujet, Je vous promets la guerre

La Précarité du sage, 5 février 2009

Alors que faire en temps de guerre ? Je sens que le sage précaire va encore être très décevant. La seule chose qu’il peut préconiser, c’est de déserter et de cultiver son jardin. Trouver des solutions minuscules pour avoir de l’eau, de la terre, du soleil, et faire de sa vie un manuel de survie. La sagesse précaire est-elle une branche pourrie du survivalisme ? Le sage précaire va-t-il finir par s’armer dans des bunkers cévenols comme un vulgaire trumpiste qui attend la fin du monde ? Oh mon Dieu, comme tout cela est glaçant.

3 commentaires sur “Que faire en temps de guerre ?

  1. Bonjour Guillaume Peut-on mettre des photos en commentaire sur ton blog ? Merci et bonne journée. J’espère que L’orage d’il y a 2 jours n’a pas été trop fort au Vigan. A Aigues Mortes c’était de nuit, impressionnant. Je te signale une exposition de Claude Viallat et Patrick Saytour à Aubais jusqu’à demain, l’après-midi. Renseignements à la mairie. Renée

    J’aime

    1. Bonjour Renée. Je ne vois pas pourquoi il serait impossible de mettre des images dans un commentaire, mais je ne saurais pas te dire comment faire. Les orages furent cléments au Vigan, rien de cassé. Pour les sorties culturelles, merci de l’info mais Hajer et moi y penserons à nouveau quand nous aurons terminé nos chantiers en cours.

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s