Femmes voilées

Dans le voyage, il y a toujours des moments d’abattement, d’hébétude ou d’ahurissement. Une fatigue très profonde vide le voyageur de toute force, et cela peut durer quelques heures, ou quelques jours.

Il y eut un jour comme cela à Istanbul ou je n’avançais plus. J’avais peu dormi à cause des départs variés depuis l’Irlande et à cause de l’appel à la prière tôt le matin. Mais ce n’est pas la seule explication. La lenteur et l’abrutissement que je ressentais, je les ressens dans presque tous les voyages que je fais. C’est comme un passage rituel intime. Je deviens une larve et je n’ai plus la forme, plus de forme.

Je me suis retrouvé en bas d’une côte que j’avais descendue, poussé par la gravité. Près d’une grande mosquée, mais laquelle, je ne saurais dire. Je m’assis sur un banc un temps indéterminé. La vue était jolie mais je ne pouvais ni sortir mon appareil photo, ni mon carnet de notes, j’étais perdu dans le passage des gens. Les Stambouliotes, se promenaient, c’était un bel après-midi.

J’ai beaucoup apprécié la diversité des femmes. Les unes sont voilées, les autres se décolorent les cheveux, et on voit tout le kaléïdoscope des femmes musulmanes dans une indifférence bienveillante qui me plaît. La coquetterie est partout. Il n’y a pas de séparation provocation/pudeur, ou séduction/conservation. Les femmes voilées sont, aussi, très charmantes et sensuelles, c’est ce qui m’a impressionné. Deux femmes entièrement voilées de noir, comme dans les peintures des orientalistes, s’amusaient avec un homme, peut-être le chef de famille qui les sortait. Les deux femmes riaient sur leur banc, et lorsqu’elles se sont levées et ont marché, elles ont crevé l’écran. On ne voyait rien de leur peau et rien de leurs membres, et pourtant, elles montraient assez d’elles-mêmes pour dégager une sorte de beauté. Une démarche élégante et sensuelle, une silhouette majestueuse, un profil général prestigieux. Elles peuvent sans conteste donner envie à des petites filles de suivre leur exemple.

Je ne sais pas combien de temps je suis resté, prostré sur mon banc. Je ne me souviens pas de ce que j’ai fait après m’être secoué de ma torpeur.

5 commentaires sur “Femmes voilées

  1.  » La lenteur et l’abrutissement que je ressentais, je les ressens dans presque tous les voyages que je fais. C’est comme un passage rituel intime. Je deviens une larve et je n’ai plus la forme, plus de forme. » c’est trés interessant …sans doute un état a dévelloper un jour dans un billet voire dans un livre..Ca me rappelle mon état à la fin de la premiére session de cours en Chine ou j’étais lessivé, vidé, détruit et découvrais enfin que j’étais dans un pays étranger ! en tout les cas,tache de te reposer, de contempler le + possible et de savourer les paysages et femmes turques comme tu l’entends…les photos et les notes de voyage attendront… A ce propos, cela me fait songer que lorsque j’ai commencé dans l’enseignement FLE il y’a 5-6 ans a la fac en stage , je suis tombé sur une classe mélangée de kurdes, turques , yéménites et cambodgien, moldaves…un joyeux mégamix.. dont beaucoup d’éléves voilées. Le fait est que lorsque en fin d’année nous avons voulu mes collégues et moi prendre des photos lors d’un petit repas d’adieu , les éléves voilées (yéménites surtout si ma mémoire est bonne) ont fait des tas d’histoires pour ne pas se faire prendre en photos que c’était interdit et tout. J’ai des photos d’elles mais complétement cachée sous leurs voiles, c’esta apeine si elles sont pas aller se réfugier sous les tables des classes fuir les flashes. Je ne sais si ca un rapport avec la religion musulmane ou des interdictions propre a leurs cultures d’origines, mais en tout cas, ca m’a marqué…

    J'aime

  2. Je n’ai même pas cherché à photographier ni à filmer ce défilé. A cause de la fatigue, mais aussi à cause de la gêne. Je n’ai pas non plus photographié Hülya qui est devenue une amie, et là je le regrette. J’ai simplement oublié, et j’imagine qu’elle aurait accepté de poser.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s