Une idée de sportif écologique

Ma salle de bains étant en travaux, j’ai pris un abonnement à la salle de gym de l’université, afin de pouvoir me doucher tous les jours. J’en profite, mais moderato cantabile, pour faire un brin de sport.

Je cours sur des tapis roulants en regardant les matches de la coupe du monde sur les petits écrans individuels. Cela fait d’une pierre deux coups, si je puis dire.

Une idée de génie me vint pendant que je faisais de l’aviron. Sur un autre petit écran, je voyais défiler les chiffres des calories que j’étais censé brûler. « Toute cette énergie perdue, évaporée », me disais-je.

Je passe sur les étapes de mon raisonnement pour en venir directement à mon idée de génie. Créer une salle de sport en plein centre ville, où toutes les machines seraient reliées à un transformateur afin de créer de l’électricité. Ce serait de l’électricité verte. Les gens feraient du sport, non seulement pour garder la ligne et recouvrer la santé, mais pour l’indépendance énergétique de leur ville et de leur pays, voire pour contribuer à la protection de la planète.

Avec une publicité bien faite, des millions de clients préfèreraient dépenser leur énergie là – ils pairaient même pour cela – que dans les salles de sport où, chaque jour, des milliards de calories sont brûlées pour rien.  

Et cela ferait de moi un chef d’entreprise heureux, à la belle réputation, et entouré de gens en pleine santé.

3 commentaires sur “Une idée de sportif écologique

  1. Mon cher Guillaume,
    Je ne te suit que trop peu… loin des yeux loin du blog.

    En effet quelle géniale idée, on peut même penser à des réducs sur l’abonnement à la salle, sans compter qu’on fait du sport en sortant du boulot pendant le pic de consommation de la ville! A vrai dire je suis persuadé que plein de gens on déjà eu cette idée.. c’est mon cas et sans même rentrer dans une salle de muscu! ^_^ Malheureusement peu de personnes peuvent les réaliser : budget, connaissance des canaux de distributions, compétences techniques, usines capables de faire le produit et dignes de confiance, temps et j’en passe, sont autant d’obstacles. Même nous traders Shanghaiens en plein milieu de ce pont entre consommateurs et usines ne sommes pas fichus de faire se réaliser en trois ans plus d’un projet dans la brouette de super idées qui s’accumulent. Ceci dit n’arrêtons pas nos méninges, un jour sûrement quelqu’un fera de nos rêveries une réalité, c’est le cas déjà pour ces machines de muscu, j’ai vu un prototype sur la toile il y a quelques mois (d’autres exemples parfois sur http://www.ecofriend.org).
    Amitiés de Shanghai j’espère qu’on pourra se voir bientôt!
    Marc

    J'aime

  2. Salut Marc. J’en étais sûr que c’était une idée géniale très partagée.
    Mais si les traders de Shanghai ne peuvent pas la mettre en oeuvre, ce n’est certes pas un sage précaire qui le pourra.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s