Construisons des mosquées!

Je suis ulcéré par ces faux débats sur la laïcité et les prières de musulmans dans les rues.

Ces derniers ont besoin de place, alors construisons des mosquées, mais de grands établissements, qui soient en même temps des centres culturels, des jardins où l’on pourrait se promener. Qui n’a pas pris un thé à la menthe à la mosquée de Paris ? Qui ne voudrait pas voir fleurir ce type de lieux dans nos villes françaises ?

Nos villes seraient tellement belles si, en plus de leurs églises, leur cathédrale gothique, leur quartier renaissance, leurs immeubles bourgeois, elles incrustaient en leur centre de superbes domes et droits minarets. Je vois d’ici les les skylines des villes françaises, et elles me paraissent belles à pleurer.

A Liverpool, j’avais admiré le sens du marketing des Anglais qui avaient profité de la présence de quelques centaines de Chinois pour ériger un Chinatown dont les portes apportent de la couleur et de la vie dans des quartiers gris. Même chose à Manchester, où je me suis demandé pourquoi nous, les Français, nous ne ferions pas des French Quarter un peu partout, où règneraient le stupre et des odeurs mêlées d’ail et de Gauloises.

De nombreux quartiers de Paris sont déjà grandement multiculturels, c’est un fait, avec des restaurants fabuleux, des magasins de toutes les couleurs : de jolies mosquées, en plus de tout cela, enrichiraient le patrimoine de nos villes. Dans deux cents ans, on en parlera en disant : « Oui, à cette époque, il y avait beaucoup de musulmans en France. » 

4 commentaires sur “Construisons des mosquées!

  1. Et voilà que je lis dans le monde.fr daté d’aujourd’hui 27 décembre un billet d’André Glucksmann : « Cessons de diaboliser roulottes et mosquées ». Il développe des idées habituelles sur le risque de succomber au racisme.
    Moi, mon idée est tout aussi convenue mais elle est un peu différente : j’aimerais bien qu’il y a des jolies mosquées dans mes villes et mes villages, parce que je trouve que ce sont des lieux charmants. Celles de Xian, en Chine, sont de toute beauté, et inspirent des rêveries érotiques. Dans celle de Dublin, en Irlande, j’allais déjeuner parfois car elle était à côté du lycée français où j’enseignais la philosophie. Celle de Paris, construite dans les années 20, est un haut-lieu du tourisme.
    Je ne dis pas cela par souci de tolérance, ni en vertu de je ne sais quel multiculturalisme.
    De même, je serais ravi de voir fleurir des temples hindouistes et bouddhistes.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s