Statistiques du récit de voyage et du roman

Je viens de découvrir une spécificité amusante du récit de voyage, mais avant de la donner, je vais poser une devinette aux lecteurs, afin que la réponse prenne plus de sens;

Prenez un roman et un récit de voyage, écrits la meme année et par le meme auteur. Lequel des deux possède

1- Les phrases les plus longues ?

2- La plus grande richesse de vocabulaire ?

3- La plus grande complexité grammaticale ?

Aucun des deux genres ne possède les trois caractéristiques, donc faites votre choix.

8 commentaires sur “Statistiques du récit de voyage et du roman

  1. Au pif c’est trop facile. Moi je dirais
    1. Roman, parce que le roman est plus intime, et qu’il y a plus de psychologie, donc des phrases plus longues, comme chez Proust, Claude Simon, ou tous les néo-proust de chez Galligrasseuil, Pancrazi, etc.
    2. Récit de voyage parce que, bon, pays exotiques, mots nouveaux, mots étrangers, comme chez Loti. En même temps, je ne suis pas sûr, car les romans travaillent plus les ressources de la langue, a priori, donc ils devraient avoir une plus grande palette de vocabulaire…
    3. Complexité de grammaire ? Roman, mais je ne sais pas pourquoi. C’est quoi la complexité grammaticale?

    J'aime

  2. A priori comme Fred.Mais tu ne précise pas l’époque, si c’est dix neuviéme ou vingtiéme (voire vingt et uniéme) ca peut changer la donne je pense. Dis nous de quelle année il s’agit pour mieux répondre à ta devinette…

    J'aime

  3. Merci pour ces reponses.
    Le siecle, cela reste tres ouvert, tout ce qu’il faut c’est que le meme ecrivain s’investisse dans l’un et l’autre genre. Cela reduit la focale, car ce n’est guere qu’a partir de la fin du XVIIIe siecle que des Chateaubriand, des Nerval, des Gautier et des Stendhal faisaient les deux. Avant le romantisme, on faisait soit l’un soit l’autre.
    Tout ce qui compte c’est que ce soit un meme ecrivain, et que les deux textes aient ete ecrits a peu pres au meme moment de sa vie. Ainsi la difference de style n’est imputable qu’a la difference des genres.
    Vous pouvez donc vous poser la question par rapport a vous-meme : moi, si j’ecrivais un roman et un recit de voyage, etc.

    J'aime

  4. euh je n’ai pas encore fini mes mémoires, donc pour mes récits-romans de mes folles aventures en espagne, gréce, irlande, scandinavie,chine et j’en passe cela attendra un peu, tu es un sage, tu peux avoir cette patience, a moins que tu t’en foute complétement ce que je peux comprendre aussi.
    Alors euh « moi, si j’ecrivais un roman et un recit de voyage, etc. »,
    1.ça voudrait dire que j’ai gagné au loto et que j’ai le moyens de prendre du temps pour écrire, de relire et de passer mes journées à çà, ce qui serait quand même un peu le top il faut bien le dire.
    2.ce serait sans doute trés largement inspiré de Gauthier, des surréalistes, Echenoz que j’aiment beaucoup…
    3. Une sorte de mélange de récits de rêve surréaliste et de souvenirs autobiographiques authentiques, un peu délirant mais pas hermétique, limite psychédélique mais trés réaliste ça veut rien dire ce que je dis mais c’est pas grave, ça fait plaisir.
    En fait, j’en sais rien pour le moment, tu verras bien (maybe) un de ces jours, j’ai des cartons pleins de vieux manuscrits que je cherche à « recycler »(retravailler… quand j’ai le temps et que j’ai assez d’energie…) et mettre au propre mais j’ignore ce que cela donnera peut etre un truc sympa peut etre rien. Voila. Bonne question en tout cas, merci. Je ne sais pas si je réponds à ta question, je dois etre un peu hors sujet, tant pis, ça m’a permis de m’exprimer. A+

    J'aime

  5. Il y a beaucoup de gens qui écrivent la même année un roman et un récit de voyage? Tu as des exemples ? C’est une condition très restrictive, je vois pas trop, à part des graphomanes obsessionnels, qui peut écrire deux livres de même qualité en même temps, ou alors l’un des deux, et à mon avis le récit de voyage, devient le parent pauvre. Donc, dans l’abstrait, je dirais que les phrases les plus longue et la grammaire la plus complexe sont pour le roman, et le vocabulaire le plus riche pour le récit de voyage.

    J'aime

    1. Oh la la vous chipotez, les copains. Pas forcément la même année alors. Quoique les écrivains d’avant guerre écrivaient beaucoup plus qu’aujourd’hui, et ceux du XIXe siècle produisaient beaucoup, sans craindre d’enchaîner fictions et textes factuels. Hugo publiait un ou deux livres par an, plus toute son oeuvre posthume qui est considérable. Maupassant, dans la seule année 1890, a publié un récit de voyage, un roman et un recueil de contes : La vie errante, Notre coeur et L’Inutile beaute.
      Bref, je note tes réponses, Ben :
      1- Roman
      2- Récit de voyage
      3- Roman
      Exactement l’inverse de Cochonfucius, c’est bien, ça devient intéressant.

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s