Mes quarantièmes anniversaires

Hier soir, j’ai célébré pour la énième fois mon anniversaire. Une petite soirée chez des amis brésiliens, avec quelques camarades français et irlandais.

Cela avait commencé avant la date de ma naissance. Une amie chinoise était persuadée que j’étais né le 16 mars, donc quand nous nous sommes vus à Paris, elle m’a offert son cadeau : une boîte de crayons de couleur.

Le jour même de mes quarante ans, je n’ai pas fait de gros événement. Je me suis retrouvé avec deux comparses dans la roseraie du jardin botanique de Belfast, à boire une bouteille de vin pétillant rosé. Plus tard avec d’autres proches, à boire des breuvages mystérieux.

A d’autres moments, d’autres célébrations, avec d’autres amis. Aucune de mes fêtes d’anniversaire, cette année, n’a outrepassé le chiffre de 5 ou 6 personnes. Idéalement, il faudrait fêter ses quarante ans avec une seule personne à la fois, mais à un nombre élevé de reprises.

Pour bien faire, il faudrait les fêter quarante fois, dans des lieux et des positions différentes.

12 commentaires sur “Mes quarantièmes anniversaires

  1. J’en retiens l’idée.

    Quand mes soixante ans viendront, je réserverai les mois de juillet et d’août pour partager chaque soir, à tour de rôle, une bouteille avec soixante partenaires dont le choix reste à établir (j’ai encore du temps pour cela).

    J'aime

  2. Dis-donc tu auras la forme toi, à soixante ans. 60 boutanches en deux mois, il faudra les descendre. Moi, je réserve dès à présent la nuit du 4 août, pour fêter, d’un coude auguste, à la fois ton anniversaire et la fin des privilèges.

    J'aime

    1. si vous acceptez de cumuler deux bouteilles et deux invités en un seul soir, je veux bien fêter d’un coup d’auguste avec vous, quelque part entre l’hotel de Cluny et le Luxembourg.

      J'aime

  3. Moi aussi l’idée me parle. Les célébrations de mes 29 ans se sont étalées sur quinze jours, en petit comité à chaque fois. Vu que j’ai à peine fêté ma trentaine cette année, j’envisage de faire comme toi pour la décennie suivante, histoire de rattraper le coup !

    J'aime

  4. Merci A. Geezer. The Royal pub, voilà le dodgy pub où je vais volontiers, et où les gens sont encore plus sympas avec moi depuis que j’y vais en arborant une cravate.

    J'aime

      1. Oui ce serait une bonne idee, mais les dates que vous proposiez (avant que votre commentaire ne disparaisse mysterieusement) ne me paraissent pas jouables pour diverses raisons. Pourquoi pas dimanche ou lundi ?

        J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s