Monastère et cabane

« C’est vrai ce que j’ai entendu Guillaume ? Tu vas te retirer dans un monastère ? »

Voilà comment un ami s’est adressé à moi, après avoir disparu pendant quelques mois. D’où vient cette histoire de monastère ? Je suppose qu’on lui a parlé de mon projet d’aller vivre dans la montagne.

L’Irlande du nord est la région d’Europe où la religion joue un rôle considérable. Il semble que tout soit traduit en termes religieux, d’une manière ou une autre.  Ici, on parle « nature », « montagne », « forêt », « vie au grand air », et l’information se transforme en « monastère », « couvent », « enfermement ».

Une amie, croisée à la bibliothèque, m’a d’ailleurs dit : « Après, donc, tu commences ta vie de « seclusion« , c’est ça ? » En anglais, « seclusion » veut dire « isolement ». Je n’avais jamais dit que je m’isolerais dans la montagne. Au contraire, je pense me mettre en quête d’une meilleure connaissance du monde cévenol. Dans mon esprit, le mot « Cévennes » renvoie à des gens, à beaucoup de gens, à des conflits de religion, à des protestants alternatifs, prêchant dans des « déserts ».

« Non, ma belle, ma vie sera le contraire d’une vie de « seclusion ». Je pense même qu’elle sera plus ouverte que bien des existences citadines. »

C’est ainsi, et c’est intéressant : on parle « soleil », les gens traduisent « austérité ».

On dit « arbres », « fleurs », « jardin », « source », « cabane » ; ils pensent « obscurité », « isolement », « rigorisme », « silence ».

7 commentaires sur “Monastère et cabane

  1. Là-dessus nous sommes en désaccord, cher A. Geezer. Nulle part en Europe, et je parle de l’Europe jusqu’à l’Oural, la religion n’a plus d’importance qu’en Irlande du nord. C’est mon avis, en tout cas. La ferveur protestante est quasiment incandescente. C’est bien simple, on se croirait aux Etats-Unis parfois.

    J'aime

    1. Oh la la, encore des rates de la part des moderateurs du monde.fr.
      Un commentaire a encore disparu que je ne parviens pas a faire reapparaitre.
      Il s’agissait de A. Geezer qui me disait que j’exagerais et que la religion ne jouait pas un role aussi important en Irlande du nord que je le pretendais.

      Je voudrais presenter mes excuses ici a A. Geezer devant cette curieuse disparition/censure, et lui assurer que je ne suis pour rien dans ce dysfonctionnement.

      J'aime

  2. Peut-être qu’au fond, l’idée directrice qui gît au fond des notions de « cabane » et de « monastère » ne sont pas tellement différentes, et que ce sont plutôt la forme et le contexte socio-culturel qui varient. Quand tu dis « cabane », « fleurs », sources », « cévennes », les gens pensent « cloître », « silence », « chartreuse »… et au fond ils pensent à la même chose que toi. C’est déja difficile de savoir à quoi on pense vraiment, et par-dessus il y a en plus un problème de traduction.

    J'aime

  3. Sometimes like the States, yes you can find that but more often than not you will not find that, that is my point. It is my belief as a native of Northern Ireland and also as one who has lived in various other countries in Europe and further afield that you can find this attitude all over the « Western World ». Yes, you can find this en Irlande du Nord more commonly than maybe in France, Spain or Canada, for example but it is declining in importance and numbers – it is diluting in its strength. We are a much more progressive people (in my experience) than sometimes your very intelligent musings appear to suggest is what I am trying to say.

    In relation to the moderators removing my comments, it is no problem but my English is much better than my French, so do excuse me please…

    Merci, Guillaume.

    J'aime

  4. Cher Guillaume,

    « cabane » en Français signifie « perchée » et petit déjeuner à la poulie. C’est très restrictif mais c’est le phénomène arboricole national. L’aspect clérical de la réplique doit supporter son pesant de sous entendus. Les Cévennes sont , de plus en plus, peuplés d’elfes agnostiques voire athés dont je me permets de soumettre ici une des figures les plus typiques. http://www.les-cabanes.com/vie-robinsons.html#Mika
    Des fois que…

    J'aime

  5. Quel site, Miguel! Tout savoir sur les cabanes et les habitats alternatifs. Je souhaite bonne chance au sage précaire pour trouver un peu d’originalité dans cet océan de nouveaux Robinsons.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s