Adieu l’Irlande, adieu 2012

Ce n’est pas n’importe quel jour, celui où j’ai appris la réponse négative à ma candidature en Irlande. Le 21 décembre, outre les bêtises sur la fin du monde, c’est surtout le grand moment du solstice d’hiver, le jour le plus court de l’année, la fin réelle de l’année en cours.

C’est à ce moment symbolique que j’ai reçu le mail annonçant la mauvaise nouvelle ; ils avaient quelqu’un de meilleur pour le poste. Après tout ce que j’ai donné à l’Irlande, l’Irlande décide de me touner le dos. Après tout ce qu’elle m’a apporté, elle a décidé d’arrêter de porter à bout de bras cette sagesse précaire à bout de souffle. C’est la fin, entre elle et moi, le signe que ma vie se fera ailleurs, en Amérique peut-être.

Ce rejet de ma candidature signe aussi la véritable fin de 2012. Car ce fut pour moi une année très faste où tout me souriait : la sagesse précaire a été sur la crête tout le long du chemin, tous les feux étaient au vert. Cette année qui m’a vu devenir quarantenaire, a été l’une des plus belles de ma vie.

J’y ai gagné le dénouement heureux de ma thèse de doctorat, la publication de deux livres, la promesse de deux livres à venir, l’amour de la plus belle femme du monde, mes premières émissions de radio, un début de vie réussie dans la montagne, la construction d’une maison en pierre, des retrouvailles fraternelles, une solitude joyeuse et un célibat glorieux. Pas si mal pour quelques centaines de jours!

Tout cela s’est donc arrêté net vendredi dernier.  De là à dire que l’année suivante  sera funeste, je ne peux pas le prédire.

Commençons pas hiberner pendant ces fêtes de fin d’année, que je souhaite heureuses et paisibles à toutes les lectrices et tous les lecteurs fidèles de La Précarité du sage.

 

10 commentaires sur “Adieu l’Irlande, adieu 2012

  1. http://www.evene.fr/livres/livre/philippe-maurin-tribulations-d-un-jeune-homme-en-haute-atmospher-591560.php _

    Citiandre nous guide vers ce livre – peut-être le parcours-t-il dans l’instant ?-

    Tes constats de vie sont si positifs –
    Et rien n’est refusé pour rien –
    Si ton destin n’est pas de bosser en Irlande-
    L’année 2013 sera scellée avec le chiffre 3 :

     »Trois étant pour eux le nombre générateur, et dans l’enseignement de toute doctrine ils en considéraient d’abord la théorie, puis la réalisation, puis l’adaptation à tous les usages possibles. Ainsi se sont formés les dogmes, soit philosophiques, soit religieux. Ainsi la synthèse dogmatique du christianisme héritier des mages impose à notre foi trois personnes en Dieu et trois mystères dans la religion universelle. »

    Et voilà que Curare se mettait à parler comme le génie –

    Bon cru_ bonne fin d’année Cher Guillaume
    qui l’eut cru ?

    Tu me fais penser au passé –

     »Paysans sans peur
    Têtes rondes et niveleurs
    Paysans sans peur
    Têtes rondes et niveleurs
    Emportez mon coeur
    Tout au fond de vos casques
    Quand on vous tuera
    De mépris et de guerre
    Qu’on désignera
    Aux rites votre chimère
    Qu’on enterre mon coeur
    Avec vous sans honneurs
    Paysans sans peur
    Têtes rondes et niveleurs » ___Malicorne –

    J'aime

  2. … Lorsque, au terme du labeur, le jour atteint le soir et que l’effort devient chaleur au rythme d’encensoir quand récapitule, l’esprit, à l’orée de son temps, sous un espace défini qui renonce au printemps alors, sous un calme désir, l’âme veut espérer, d’un rendez-vous pour accomplir, le but à se prouver.
    Pause.
    C’est dans l’opuscule de mon vieux mononcle .

    J'aime

  3. Je t’envoie mes voeux de montagne à montagne, en souhaitant que le soleil se lève sur les cimes comme sur la nouvelle année pour ragaillardir les randonneurs et réchauffer leurs pieds!

    J'aime

  4. De joyeuses fêtes à toutes et à tous, merci pour vos commentaires.
    Damien, de quelle montagne parles-tu?
    Curare et Citiandre, pouvez-vous m’en dire davantage sur ce livre de voyage ? Je ne connaissais pas cet auteur, merci d’éclairer ma lanterne.
    Mildred, je te promets d’écouter cela dès que possible.

    J'aime

  5. Je fais comme toi une période de césure au pays.. Je travaillais en Chine pour un patron français escroc avec qui j’ai rompu mon contrat. On cherche actuellement un accord faute de quoi l’affaire finira aux prud’hommes.
    Pour me changer les idées je pars demain faire une randonnée à skis de qques jours au Tyrol avec des camarades du club alpin de Strasbourg. Et c’est avec le club alpin de Saint-Etienne que j’avais appris les rudiments de cette activité, il y a 25 ans. Je n’ai plus pratiqué depuis, j’espère que je ne vais pas trop tirer la langue..

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s