« Les funérailles de Monna Lisa » de Yan Pei-Ming

paris-21-et-22-avril-2009-057.1240595092.JPG

Quand le Louvre propose à des artistes contemporains de faire un boulot sur une oeuvre de leur collection, Yan Pei-Ming lui, relève le défi avec le tableau le plus célèbre du musée, donc du monde. Mais comment traiter de Mona Lisa ? Il a décidé de la faire mourir, et d’organiser ses funérailles.

paris-21-et-22-avril-2009-054.1240594502.JPG

Pour ce faire, non seulement il reproduit la fameuse image dans des dimensions gigantesques et dans des couleurs grises légèrement bleutées, mais il va en faire un retable. De part et d’autre de la belle Italienne, deux tableaux continuent le paysage de La Joconde, comme on peut le voir en particulier avec le bras d’eau qui passe derrière la tête de Mona Lisa, et qui se poursuit sur le tableau de droite. Et comme on le voit, plus généralement, en suivant des yeux la ligne d’horizon.

Ses paysages sont jonchés de têtes de mort, comme dans la vieille tradition baroque des Vanités. Yan Pei-Ming, né à Shanghai en 1961, et formé à la peinture monumentale à la chinoise, n’a aucun complexe avec la tradition occidentale. Il la prend à bras le corps et en fait ses propres interprétations. Retable médiéval, portrait Renaissance, Vanité baroque, l’artiste contemporain reprend toute l’histoire de l’art à son compte dans son style reconnaissable.

paris-21-et-22-avril-2009-044.1240593881.JPG

Quand on entre dans la salle, les toiles sont éclairées de telle sorte qu’on a l’impression d’être en présence de « toiles multumédia », comme si les toiles diffusaient de la lumière. On s’éloigne alors, et c’est avec la distance qu’on perçoit le jeu sur les paysages. De près, on croit être devant des peintures abstraites, sauf la Joconde elle-même qu’on reconnaît.

paris-21-et-22-avril-2009-048.1240605685.JPG

29 commentaires sur “« Les funérailles de Monna Lisa » de Yan Pei-Ming

  1. La Joconde est effetcivement le tableau le plus médiatisé, pastiché, attaqué, connu au monde. YPM donne dans le grandiose mais n’arrive pas à grand chose si on compare les moustaches de la Joconde de Duchamp. On a beau l’enterrer, LHOOQ pour l’éternité.

    J'aime

  2. Monna ou Mona ?
    C’est d’autant plus étonnant que le titre de l’article donne deux n, et dans le billet, c’est Mona avec un n.
    Que le SP accorde son violon avec lui-même.

    J'aime

  3. Oui, alors Monna ou Mona ?
    Dans le corps du billet, j’écris Mona car c’est comme ça que je l’ai connue, avec un n.
    Dans le titre du billet, j’ai retranscrit le titre de l’installation de Yan Pei-Ming.
    Je ne savais pas qu’il y avait deux othographes, ni que l’une d’elles faisaient rire les Italiens.

    J'aime

  4. D’après ce que j’ai lu, Monna proviendrait de Ma Donna, et aurait dérivé en Mona. A vérifier. En espagnol, mono ou mona est aussi un adjectif qui signifie mignon.

    J'aime

  5. Merci, mignonne Monna. Belles références à creuser, si j’ose m’exprimer ainsi.

    En chinois, je peux me tromper, mais je crois qu’on écrit Mona Lisa ainsi : 莫纳利萨. Qu’on me corrige si je me trompe. Or les deux caractères qui se prononcent Mo Na, veulent dire par ailleurs « Pas » et « accepter » : « Ne pas accepter ». Mona n’accepte pas, celle qui n’accepte pas, la fille qui dit non non nooon non.
    Mona la femme révoltée, la rebelle.
    Ca commence à éclairer furieusement le travail de notre ami Yan Pei-Ming.

    J'aime

  6. Monna proviendrait de Ma Donna, et aurait dérivé en Mona. A vérifier. En espagnol, mono ou mona est aussi un adjectif qui signifie mignon.
    (com de mona Monna | le 28 avril 2009 à 16:31)

    com/com: « mignon » comme les mignons du roi? alors Mono Lison était bien queer. les mains croisées signifiaent peut-être quelque chose à l’ époque? Que sais-je? Mono Lison protégeait sa montre? Dans la composition, la « barrière » symbolique des bras indique et creuse aussi cet espace du giron.

    et Jia Quon Dao, c’est y pas bô comme nom sinisant?

    J'aime

  7. Il faudra m »expliquer pourquoi 莫纳利萨 fait penser à une pizzeria alors que 蒙娜丽莎 est la vraie transcription chinoise de Mona Lisa.
    Ce qui m’étonne le plus n’est pas cette transcription réelle se prononce Meng Na Li Sha à la différence de la mienne qui est plus proche de Mo Na Li Sa ; ni même que le premier caractère rappelle (si je ne trompe) la Mongolie, faisant de cette femme une sorte de princesse mongole…
    Non, ce qui m’étonne le plus, c’est pourquoi des pizzéria choisissent de se nommer 莫纳利萨 par référence à un tableau qui s’écrit autrement.
    Vous me suivez, là ?

    J'aime

  8. Tout dépend de la garniture! c’est que ça n’a pas l’air mais c’est subtil la pizza!
    les meilleures se dégustent à mon avis à Buenos-Aires, où elles sont faites à l’ancienne. Avec des garnitures très simples et une pâte épaisse.

    J'aime

  9. « j’ai rencontré UN monsieur africain qui s’appelle Monna (comme prénom)… »
    com de Delphine | le 28 avril 2009 à 20:30 )

    com/com: son père devait être dislexique, ou le fonctionnaire de l’état civil. J’explique:

    en riorim (lecture en miroir), monna se lit annom, ce qui est la contraction de un homme, un nom. On voit très bien que le père déclarant son enfant à la mairie (une case vétuste avec un fonctionnaire pieds nus comme dans Tintin au Congo) ait pu dire, n’en pouvant plus de joie: « c’est un homme ». Le fonctionnaire lui même disquelquechose aura écrit « un nom, »à l’envers, soit en lingala bambara kyniarwanda ou autre dialecte adekwa: monna.
    Bon, un peu brissetien, je l’avoue, mais il y a à creuser par là. N’oublions pas que lorsqu’on parle à un fonctionnaire de l’état si vil, il est en vis à vis et donc s’il attrape le langage par l’écrit, il peut parfaitement se tromper.
    Ce genre de choses arrivent avec la photo. Pendant des années on a cru que Billy the Kid était gaucher, à cause d’une photo sur laquelle il avait les boutons à gauche. En fait la photo avait été reproduite à l’envers.

    J'aime

  10. des vertes et des pas mures.
    (com de Guillaume | le 29 avril 2009 à 10:13 )

    com/com: Mona Lisa n’est pas un nom de pomme d’air mais un nom de pomme de terre.
    Je propose d’ailleurs un nouveau jeu-concours (ceux suffisamment cons pour qu’on coure) visant à donner la plus belle définition de cette formule aussi vieille que Jésus Christ puisque elle est dite « calvaire dans le fruit ».
    Les pseudos sont admis à concourir, mais pas plus d’une réponse par pseudo.

    J'aime

  11. des vertes et des pas mures.

    Bonjour,
    J’aime bien ce concours. L’expression « des vertes et des pas mûres » était à l’origine « sévère et même pas mort » et désignait un type de correction infligée aux scribes lorsqu’ils gâchaient leurs tablettes. Par glissement métonymique, elle a ensuite désignée une forme subtile dérision.

    J'aime

  12. Piètre bricolage, je l’accorde. Je n’ai pas abusé des pseudos. J’aurais peut-être dû imiter aussi Vanessa (obendidon) et michel jeannès ? Mart aussi, mais il a une psychologie plus complexe, comme personnage.On voit que vous l’avez travaillé de longue date, ce pseudo.
    Et puis dans le cadre de ce concours sur la plus belle définition de « déverte et pamour » des gargouillis de père sur le ventre d’un bébé, c’est un peu hors contexte et pas facile à imiter. (J’essaie: « bbrrruuiiittt, ppppprrrrrrrooouuttt,, bbbbrrrruuuuiiioooouutttt ». Pas très concluant!)

    J'aime

  13. Monna ou Mona: allez demander aux conservateurs du Louvre pourquoi ils ont traduit Mona Lisa (l’italien, l’anglais) en Monna Lisa (français)! Mais il me semble que le titre du tableau est plutôt « La Jaconde »/ La Gioconda ».
    « La Joconde (ou Portrait de Monna Lisa) est un tableau de Léonard de Vinci, réalisé entre 1503 et 1506 d’une femme qui s’appelait à l’époque Mona Lisa del Giocondo. Huile sur panneau de bois de peuplier de 77 x 53 cm, il est exposé au musée du Louvre à Paris. La Joconde est l’un des rares tableaux attribués de façon certaine à Léonard de Vinci. » — Wikipedia

    A Michel Jeannès: selon ce que vous contez, ça pourrait bien devenir une séquence genre Amélie Poulin…les hasards s’enchaînent et donc, on va appeler ça le destin peut-être? Sinon, pour ce qui est de la photo d’identité, la gaucherie dont vous parlez me fait penser à une productrice de court métrage qui m’a confié un pt secret sur sa photo-portrait: c’est en fait la photo de sa soeur jumeuse d’il y a sept ans, et personne ne s’en rend compte et la photo se laisse FW de mél à mél pour apparaître sur tous les dossiers de presse…

    (alerte: la suite risque d’être longue car ça mérite bien un dossier de la traductologie…)
    Quant a la version chinoise de Mona Lisa, je précise que je n’aime déjà pas trop la traduction phonétique des noms occidentaux et que ça m’agace surtout en ce moment où les dossiers de com me comblent…Bon, selon la logique chinoise, j’irais dire que si Mon(n)a Lisa a été traduit comme 蒙娜丽莎 c’est parce que ça s’est tjrs écrit comme ça depuis le commencement. La méthode de la traduction des noms est bien conventionnelle pour ne pas dire intuitive. Ex, si « Rousseau » n’est pas traduit comme « 壶缩(hu-suo) » mais comme « 卢梭(lu-suo) », c’est que d’abord, 卢, dont le son n’est pas tellement « rou », est un nom de famaille chinois qui existe déjà, bien que Rousseau n’est pas Chinois(donc: le son n’est pas le critère unique); ensuite, le caractère 缩 donne une IMAGE moche/réduite (et fait penser à une tortue…non?), alors que 梭, ça fait haut et beau. Ce devrait être dû à l’effet idéogrammique.

    Pourquoi 蒙娜丽莎? Interprétons. Que le caractère 蒙 évoque la Mongolie et que cette femme soit une princesse mongole, pourquoi pas, c’est en effet une ronde, au vu de son physique qui fait penser à une mongole, ou une mandchoue quand on est en Chine. Mais d’après ce que je peux comprendre, on prend le caractère 蒙 parce que 蒙 est la moitié sonore (vous m’excusez, j’ai pas fait le CLE ie. chinois langue étrangère pour bien emprunter les termes linguistiques chinois..) du caractère 朦, qui désigne 朦胧, »l’ambigu », ce qui correspond à l’essentiel du tableau de Da Vinci. 蒙 peut [etre un verbe aussi, qui désigne couvrir, voiler,etc.ce qui implique « entrevoir ». Non?

    Et puis, 娜,c’est plus facile, avec la partie gauche 女, ça implique une femme. Même cas pour 丽, qui désigne « jolie »。Quant au caractère 莎,théoriquement, on peut bien sûr utiliser le caractère 沙 par ex, qui désigne le désert, le sable. Mais en ajoutant la partie d’Herbe en haut, ça rend plus féminin le caractère. Peut-être c’est parce que ça fait moins sec. De toute façon, quand il y a le prénon Lisa, on le traduit comme 丽莎。

    Pourquoi 莫纳利萨 fait penser à une pizzeria? c’est t à fait instinctif, mais j’essaie de raisonner: Heu 莫,ça me fait penser d’abord à MoShi莫师,un fast-food shanghaien, qui a existé depuis des années(c’est l’équivalent du « Subway »); ça fait penser aussi à 馍(partie signifiante: 食SHI, manger; partie sonore:莫 MO):sorte de pâte, nourriture ouest-nordique de la Chine. 纳,ça peut etre un verbe qui signifie « contenir », et puis le caractère a l’air rond comme le ventre, non? 利,c’est du « bien », ou della fortuna. Ca fait donc du bien. Et enfin 萨(c’est le nom de famille en chinois de Sarkozy 萨科齐 :))), c’est très simple, en chine on appelle UNE pizza « 匹萨 »! Au fond, je crois que c’est parce que la vera pizza italienna mi manqua tanto tanto…

    Attention, à ma connaissance, aucune pizzeria basée à Shanghai ou à Pékin n’a pas (encore) choisi de se nommer 莫纳利萨(tous droits réservés!)…mais Guillaume si tu penses à y faire le business de chaîne de pizzeria ou à conseiller à tes copains franco-italiens de le faire, voici ce qui va sûrement marcher: que la pizzeria s’appelle 莫纳利萨 avec comme logo l’icône de Mona Lisa moustachée et en bonnet de chef…et que ce soient de vraies pizzas italiennes. En ce cas il faudra juste m’inviter à y manger, et je veux juste la pâte fine et croquante(!) avec au-dessus tomate mozzarella olives noires et roquettes…voilà, c’est bien simple.

    J'aime

  14. et si on boustrophédone le prénom Lisa, il devient Asil(e), soit la maison, le refuge, ce qui est très bien pour une pizzeria. L’Asil de la Piz, soit pratiquement dans l’à-peu-près phonétique lapiz azuli, la pierre bleue. Très bien aussi pour une pizzeria en Chine.
    Par contre une pizzeria « Chez NIcola et Carla », ça risque de faire honte à la France, mais c’est très pizza. Bon dieu les mecs je viens de découvrir que nous sommes gouvernés par le gang des pizzas. Bientôt nous n’aurons plus que l’anchois dans la datte. E viva Zapatero, le pov’ con ki a gagné les zérections.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s