Musandam. Une exclave d’Oman

musandam

Encore un mot nouveau.

Exclave, c’est le contraire d’enclave. Un territoire qui se trouve à l’extérieur des frontières de son propre pays. Pour aller à Musandam, il faut donc passer une première fois la frontière des Émirats arabes unis, puis une deuxième fois afin d’en sortir et de pénétrer ladite exclave. Au retour, comme il est logique, il convient aussi de traverser encore deux fois les mêmes frontières, ce qui fait beaucoup de frontières, beaucoup d’attente, beaucoup de risques de perdre un temps précieux si l’on veut juste se promener.

musandam-detroit

Ce qui compte, c’est avant tout la position avancée de cette pointe de terre. Une pointe de l’Arabie vers l’Iran qui se rétracte légèrement sur ce point. On dirait une lente tauromachie des plaques tectoniques.

Mais quand on s’approche un peu, la pointe se délite en un territoire diffus et poreux. Des îles et des presqu’iles qui dessinent un paysage déchiqueté.

musandam_peninsula_oman

Un commentaire sur “Musandam. Une exclave d’Oman

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s